Les étapes d'un protocole de désinfection


Facebook Twitter

Afin de mieux assurer la biosécurité interne des élevages, la désinfection et le nettoyage sont nécessaires. L’objectif de faire la propreté de façon régulière de SEGID est de réduire les risques d’infection, l’expansion des bactéries des virus les et des moisissures. De ce fait, ces activités ne sont pas à prendre à la légère, peu importe l’endroit à assainir. Pour un travail de précision et de qualité, il fau connaître et respecter les étapes d’un protocole de désinfection. Nous détaillons ces étapes pour vous.

Identification des zones à risques ou encore la préparation de la salle

L’identification ou la préparation consiste dans un premier temps à diagnostiquer les pièces très sales nécessitant une attention particulière. De façon globale, il s’agit des aires de passages, de la cuisine, de la salle de bain et WC.

Ensuite, il faut procéder à l’élimination des eaux stagnantes, des moisissures ainsi qu’au nettoyage des surfaces de contacts tels que les poignées des portes, les interrupteurs, les chasses d’eau. Pour un bon nettoyage, il est recommandé de laisser tremper les zones à nettoyer afin de faciliter la disparition des taches. Gagnez en temps en optant pour une bonne préparation.

En effet, la première étape d’un protocole de désinfection permet en quelque sorte de déduire à quelle fréquence les pièces très sales et de déterminer le mode opératoire à appliquer pour réussir la désinfection des lieux.

Le choix du matériel adéquat à la désinfection

Cette étape consiste tout d’abord à s’équiper des nettoyants et désinfectants adéquats. Elle nécessite une rigueur sur les critères de sélection. Il faudra donc s’assurer que les produits sont compatibles avec les surfaces qui nécessitent un traitement. Il est également important de baser le choix des désinfectants en fonction du degré de contamination.

Partant du principe que certains produits de nettoyage sont dangereux pour la santé des enfants, des animaux, des plantes et des adultes avec des problèmes de santé, l’agent d’entretien doit se rassurer que les produits respectent les exigences des lieux à traiter.

Le spécialiste doit également lire les précautions et le mode d’emploi pour savoir comment manipuler les désinfectants quand on sait que la plupart sont toxiques et corrosifs. Cependant, munissez-vous d’un équipement de protection.

Le nettoyage des surfaces et la désinfection

Cette étape consiste à dégager les objets encombrants des espaces à traiter pour faciliter l’élimination des résidus organiques visibles ou invisibles. Le nettoyage commence par un récurage à l’aide d’un produit nettoyant et de l’eau chaude et se termine par un rinçage avec de l’eau propre.

La désinfection se fait avec des produits efficaces que vous allez appliquer avec une éponge à usage unique. Rincer dans cette étape devient une option sauf s’il s’agit d’une surface qui est en contact permanent avec la peau ou les produits alimentaires, alors dans ce cas le rinçage devient une obligation.

Pour finir cette étape, peaufiner le séchage et empêcher l’installation de nouveaux microbes, pour cela, utiliser une raclette.

La sensibilisation

Informer l’entourage sur les étapes d’un protocole de désinfection marque la fin de la procédure. Il est nécessaire de sensibiliser les uns et les autres afin d’inculquer les bons réflexes.

Cette sensibilisation consiste également à informer sur les démarches à suivre et les risques encourus en cas de négligence ou de mauvaise manipulation des produits nettoyants et désinfectants. Enfin, le travail de sensibilisation aide à enseigner sur des gestes faciles à appliquer au quotidien.

Pour mener à bien vos travaux de nettoyage SEGID vous garantit le respect de toutes les étapes d’un protocole de désinfection.



Partagez votre expérience sur notre fiche Google

3.3

Note globale sur les avis clients sur notre fiche.

Partagez-nous votre expérience
Haut du site